Broadchurch

(Ou la série qui te rend un peu parano)

T’as vu, il a fait chaud hein? Pourtant on va essayer de se donner la chair de poule avec cette série un peu (rien qu’un peu) culte qu’est Broadchurch. Parce que c’est bon de se faire peur (oh oui!)

Fiche Technique

Titre original : Broadchurch

Genre : Drame avec des policiers un peu perturbés (oui rien qu’un peu…)

Pays d’origine : UK (toujours)

Nombre de saisons : 3 (et c’est fini! 😦 )

Durée d’un épisode : 45 min (le temps d’avoir peur et de se remettre de ses émotions)

Nombre d’épisodes par saison : 8

Quand ?  Lundi soir à 21h sur ITV jusqu’au 17 avril 2017.

C’est avec qui ? Entre autres, Olivia Colman, bien différente de Fleabag, et David Tennant (oui il y a toujours quelqu’un échappé de Doctor Who)

De quoi ça parle ?

Alors ça va être compliqué de raconter l’intrigue sans méchamment SPOILER. Mais tentons… Dans la saison 1, un petit garçon a été tué dans la modeste ville de Broadchurch, les inspecteurs Alex Hardy et Ellie Miller cherchent le meurtrier quitte à soupçonner tout le monde, surtout les gens les plus étonnants. Dans cette saison, le duo de détectives est toujours à fond les ballons mais cette fois, ils sont en charge d’un viol où des visages déjà connus reviennent (coucou je suis le fantôme.)

Pourquoi on regarde ?

Bon, on avoue tout?

Au début, on regarde à cause du duo d’acteurs (enfin surtout David Tennant). On s’attendait à rire avec ces deux masters de la comédie, et dès l’épisode 1, on est choqué par un cliffhanger terrible, tragique qui nous a donné cette tête 😱

Du coup depuis la saison 1, c’est un peu Noël (enfin c’est plutôt Pâques) de revoir la série pointer le bout de son nez et de se demander quelle enquête sordide va être menée.

giphy-9
Et si on n’a pas vu la saison 1? Bon déjà, je te conseille de rattraper TOUT DE SUITE ton retard. Parce que tu vas trouver ça moins savoureux (mais sans doute plus simple) de suivre cette saison. Mais tu vas comprendre l’esprit général de la série.

Qu’est ce que c’est? Ben, comme c’est un petit village, tout le monde se connaît. Du coup, quand quelqu’un fait un sale coup, c’est toute la communauté qui devient triste puis, peu à peu, a peur. Car si c’est quelqu’un de l’agglomération, ça peut être n’importe qui, le vendeur de journaux, le taxi, le père de famille ou même le prêtre…

Et donc arrive ce moment où tout ce petit monde se regarde d’un air soupçonneux et surtout où la confiance se transforme en déception. C’est moche mais c’est rudement vrai.

giphy-2

La prochaine fois, on essaiera d’imiter ce smiley- là : 😍 . Et en balade, et crois-moi, ça paraît compliqué mais à Londres, c’est facile d’être émerveillé !

Solène L. 

Pour d’autres sorties, suivez-moi :

instagram-4096-black-1024x1024logo-facebook-avec-des-coins-arrondis_318-9850twitter-logo-black-square

3 réflexions sur “Broadchurch

Laisser un commentaire (l'enregistrement du site web est optionnel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s