accueil

Cendrillon quitte ses talons Ou Comment choisir ses talons et éviter les douleurs

À l’arrivée des fêtes de fin d’année, nombreuses sont celles qui vont chercher la paire d’escarpins idéale.

Depuis l’enfance nous percevons les chaussures à talon comme un attribut de féminité. De plus Cendrillon ne perd pas une tong ou une basket  en chemin, non… Elle perd un escarpin !

Cependant ces précieux galbeurs de jambes et fesses sont parfois la cause de nombreuses douleurs. Quand minuit sonne, les pieds, mollets et dos ont tendance à se transformer non pas en citrouille mais en compote.

Nous sommes donc à même de nous demander quels sont les impacts des talons sur notre corps, comment bien les choisir et que faire en cas de douleurs.

cendrillon-mal-aux-pieds

Impact des talons sur notre corps

Saviez-vous que le talon de la chaussure fut inventé au XVIème siècle ?

radio-pied-talonLa chaussure et notamment le talon impactent notre posture.

En effet plus le talon est haut, plus le poids du corps bascule vers l’avant ce qui augmente la pression au niveau des orteils. Ne pouvant plus bouger librement, les orteils peuvent alors subir des déformations et être à l’origine de douleurs : hallux valgus, oignon, métatarsalgies, orteils en griffe/marteau… Vous noterez que ce sont majoritairement les femmes qui ont recours aux chirurgies de correction du pied type hallux valgus.

Le centre de gravité étant déplacé, la cheville devient instable ce qui favorise le risque d’entorses.

Aussi cet appui antérieur exerce une pression excessive sur les genoux (+20% de pression) – la rotule vient se bloquer dans l’articulation ce qui peut augmenter les frottements, favorisant l’arthrose.

Les muscles du mollet sont sur-sollicités et le port fréquent de hauts talons peut entrainer une rétraction du tendon d’achille, des faascites plantaires ainsi que des troubles du retour veineux.

Également cela provoque une bascule du bassin vers l’avant, augmentant la courbure lombaire. Pour se redresser, les muscles postérieurs de la colonne vont  se contracter ce qui va creuser le dos et favoriser les lombalgies.

Marcher en talons hauts, c’est comme essayer d’écrire les doigts collés entre eux. Les orteils ne sont pas libres de leurs mouvements ; la fonction est donc moins bien assurée.

Comment bien choisir ses talons ?

Lors du choix d’escarpins, 2 critères principaux entrent en jeu : la hauteur et la largeur des talons.

  • Hauteur des talons

Il est nécessaire de privilégier les petits talons : la recommandation est de 5cm maximum. Avec un talon bas, le poids du corps est distribué également entre le talon et la plante du pied.  

Malgré les coquetteries, il ne faut pas oublier qu’à l’origine nous sommes faites pour courir pieds nus dans la nature…

  • Largeur des talons

Plus le talon est large mieux c’est ! Car cela favorise la stabilité.

Conseils pour survivre aux Christmas parties

Si vous ne vous sentez pas l’âme de troquer vos escarpins, voici quelques conseils :

  • Porter les talons de façon occasionnelle

Il est essentiel d’alterner avec des chaussures plates et de garder les talons        pour des occasions spéciales.

N’hésitez pas à prévoir une paire de secours plate (attention aux ballerines :    leur semelle fine et sans talon soutient peu le pied).

  • Limiter le port de talons si 
  • Antécédents entorse de cheville
  • Toute blessure du membre inférieur
  • Douleurs lombaires
    • Grossesse : Certaines grossesses sont à l’origine de maux de dos et le port de talon peut intensifier ces douleurs.
  • Faire des exercices
      • Masser vos pieds ou Faire rouler une balle de tennis sous la plante du pied: ceci permet de détendre les muscles, relancer la circulation sanguine, entrainant un soulagement
  • Étirer vos jambes
    • Se tenir debout sur un pied : permet d’améliorer la proprioception de la cheville ainsi que l’équilibre

Pour plus d’information sur ces étirements et exercices, n’hésitez pas à me contacter.

Cette année aux douze coups de minuit, vous n’aurez pas mal aux pieds!

Bonnes fêtes à toutes !

Charlotte Mernier – Ostéopathe

un commentaire

Laisser un commentaire (l'enregistrement du site web est optionnel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s