Pourquoi faut-il retourner à la Tate Modern ?

L’abstrait et le moderne ? Pour voir un néon au sol ou des crottes géantes sur une mare de jus de tomate, non merci? Et pourtant la Tate Modern est le MUST des musées à visiter à Londres pour les nouveaux comme les anciens expats. En plus cette année, une nouvelle aile donne une atmosphère encore plus grande, plus folle, plus haute, totalement lunaire à l’immense galerie des bords de Tamise.

On en a déjà parlé dans notre guide des musées. La Tate Modern et… l’architecture , ça la connaît! Alors quand le duo suisse Jacques Herzog et Pierre de Meuron a continué à dessiner la silhouette de la ville, ça redonne des ailes aux fans d’art et aux autres.

Quoi de neuf ? En voilà une extension qui donne le tournis. Devant l’étrange renforcement, les angles de vue divergent mais le sourire est toujours en coin. La nouvelle structure est un point de repère tout neuf aux environs de London Bridge. De près, c’est toujours l’étonnement mais avec une mise au point sur la technique et ses briquettes qui n’oublie pas le passé industriel du bâtiment.

DSC_0519.JPG

Et si on est là que pour un week-end ? On monte directement au 7° étage. La vue est imprenable sur la South Bank direction Elephant & Castle, East ou Saint Paul.  Et peut rivaliser avec celle du Shard et à petit prix ! Les musées gratuits à Londres ont vraiment du bon, si vous avez la possibilité de traîner un peu. Peut-être céderez-vous à l’odeur du café, parfait en altitude, ou au plat du jour dans son restaurant de l’étage inférieur.

#new #awesome #view of #London #soon #blogging #article #tate #modern #architecture #thames #stpaulcathedral

A post shared by WTFrenchie in Rocking London (@soleneelle) on

Et si on est fan d’art contemporain ? La nouvelle rétro va nous rendre totalement folle. Les quelques 4 étages ont visiblement cristallisé les envies dingues et grand spectacle du conservateur des lieux.  Au programme : araignées grandeur surnaturelle de Louise Bourgeoise, château en Espagne et en semoule, Tetris en foin et macaques en cages de verdure.

Tate Modern credit Tate Photography.jpg

Peur de la grosse bête ? – Louise Bourgeois crédit : Tate Modern

Et si on veut avoir du sport ? On se plait au passage aérien entre deux bâtiments, qui offre  bizarrement de la hauteur au rez -de- chaussée bateau. Et on part explorer les entrailles de la nouvelle structure avec installation artistique sonore à durée réelle.

De l’action, du fun, de l’art, de quoi donner envie à tout le monde de  revenir visiter l’ancienne centrale électrique.

Solène L. 

Pour d’autres visites, suivez-moi :

instagram-4096-black-1024x1024logo-facebook-avec-des-coins-arrondis_318-9850twitter-logo-black-square

 

 

Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

Instagram : @lf2londres
Twitter : @lf2londres
Groupe Facebook : Les filles de Londres
Page Facebook : Les filles 2 Londres la page fan
Pinterest : Les filles 2 Londres

Une réflexion sur “Pourquoi faut-il retourner à la Tate Modern ?

Laisser un commentaire (l'enregistrement du site web est optionnel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s