accueil

KULU KULU : SUSHIS SANS CHICHIS (NO FRILLS SUSHI)

Le site internet annonce cash la couleur : « basique », « sans prétention », « simple et accessible ».
Après Honest burgers, voici Honest sushis : le resto qui dit ce qu’il fait et qui fait ce qu’il dit.


Spécialité du lieu
 :
Kulu Kulu est un kaitenzushi, ou littéralement « sushi tournant ».
Le concept (est-il nécessaire de le rappeler ?) : une trentaine de tabourets autour d’un tapis roulant (conveyor belt).
Tu regardes passer les assiettes, et quand il y en a une qui t’inspire, tu la chopes et tu la manges. Si rien de ce que tu vois passer ne te fait envie, tu peux demander ce que tu veux directement au chef en face de toi.
Quand tu t’es bien goinfré t’as fini, tu apportes tes assiettes vides à la caisse, et on te calcule l’addition selon le nombre et la couleur des assiettes que tu as empilées.
Chez Kulu Kulu, le prix des assiettes varie de £1,90 à £4 (et les makis sont tellement gigantesques que tu es obligé de les manger en deux fois si tu veux pas voir le riz ressortir par ton nez).

Kulu Kulu maki

Pourquoi je t’en parle :
Parce qu’on va pas se mentir, on est tous accros aux sushis. Et pour une fois, y’a moyen d’en manger ailleurs que sur ton canap’ (devant ta série préférée), pour à peine plus cher que le prix de ton habituel plateau télé – et c’est clairement meilleur.
Ou alors tu viens d’une autre planète es un néophyte du sushi, et c’est le bon endroit pour tester : pas de risque de te tromper dans ta commande (puisque tu vois ce que tu vas manger), ou pire ! de te ridiculiser en demandant une « soupe de misso, des jiozas et des édamameu s’il-vous-plaît ».
Ensuite, parce qu’il y a un authentic feel qu’on trouve rarement dans les restos de ce genre (quoi, Yo Sushi, pas authentique !?).
Et enfin parce qu’on dirait pas comme ça, mais c’est le lieu idéal où emmener ton blind date foireux. D’une, vous êtes assis côte à côte : si le mec est moche, tu as une bonne excuse pour ne pas le regarder. De deux, si le mec est chiant, tu peux regarder défiler les assiettes (et les commenter) : ça occupe. Et s’il est à la fois moche ET chiant, tu te fourres un maki entier dans la bouche : tu peux être sûre qu’il te rappellera jamais.

Kulu Kulu menu

Infos en vrac :
Le thé vert est mis gracieusement à disposition (mais il faut le savoir : c’est en self service).
En période de pointe, tu as 45 minutes avant de devoir laisser ta place à un autre affamé.
Pour finir, la maison ne propose pas de dessert (à part deux tranches d’ananas qui se battent en duel)… MAIS à 50 mètres de là, il y a un super endroit où déguster un frozen yogurt qui déchire tout – je t’en parlerai dans un prochain article, promis 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Un défaut
 ?
Si tu y vas en fin de service (ce qui, en Angleterre, est le cas dès 20h30, t’y crois toi?!), c’est vachement moins bien. Le chef ne met plus rien de nouveau sur le tapis, et tu regardes passer en boucle des tempuras froids en attendant en vain des makis qui n’arrivent jamais (et quand il en arrive enfin, ton voisin de droite te les pique sous ton nez – le gougnafier).

L’anecdote pour te la péter en société le jour où tu iras :
Contrairement à ce que l’on pense, les suhis sont loin d’être la base de l’alimentation japonaise, et leur popularité est assez récente.
Après la seconde guerre mondiale, le gouvernement japonais décide d’interdire la vente de poisson cru aux petits stands de restauration rapide ; les sushis deviennent alors un produit de luxe, servis uniquement dans les restaurants chicos.
Yoshiaki Shiraishi, le gérant de l’un des ces restaurants, cherche à réduire ses coûts en facilitant le travail des serveurs : le premier kaitenzushi voit ainsi le jour à Osaka en 1958.

Kulu Kulu converyor belt 2


Infos (vraiment) utiles
 :
Kulu Kulu Covent Garden (métro Covent Garden ou Tottenham Court Road)
51-53 Shelton St WC2H 9HE
0044 (0)20 7240 5687

Kuku Kulu Soho (métro Picadilly Circus)
76 Brewer Street W1F 9TU
0044 (0)20  7734 7316

Kulu Kulu Knightsbridge (métro South Kensington)
39 Thurloe Place SW7 2HB
0044 (0)20 7589 2225

Pas de réservation possible.
Attention, le service n’est pas compris dans l’addition, il faut donc rajouter le tip (entre 10 et 15%).
http://kulukulusushi.com/

Don’t eat to live, live to eat !
Meg x

Pour suivre mes aventures gastronomiques sur Instagram c’est ici : @meg_inlondon
Sur Twitter c’est ici : @meg_inlondon

.

Et toi, c’est quoi ton sushi joint préféré à Londres ?

un commentaire

Laisser un commentaire (l'enregistrement du site web est optionnel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s